“ Ne reprochez pas à un biologiste qui a consacré sa vie à la recherche quelque curiosité métaphysique […].Elle ne fait aucun tort au travail positif et rigoureux et même elle le stimule ; elle entoure l'étude de la Nature d'une frange de mystère et de poésie qui en augmente l'intérêt. Bien mieux que le hasard sec et désolant, elle est un aiguillon car elle nous fait comprendre, suivant l'expression de Pascal, que nous ne savons le tout de rien.

L. Cuénot, L'invention en biologie, Discours à l'Académie, 1935.

-------------------

 “ L'évolution n'est qu'une suite d'accidents qui s'additionnent, c'est donc un phénomène contingent, nullement nécessaire. Chaque accident nouveau se conserve par sélection et hérédité s'il est avantageux ou au moins indifférent …ce sont des facteurs extérieurs qui, d'une façon plus ou moins immédiate, déterminent les accidents, et s'ils avaient été autres qu'ils n'ont été et qu'ils ne sont, l'évolution aurait suivi d'autres routes.
Cuénot, Annotations, Genèse des espèces animales, 1932, p. 445-446.

-------------------

"La Vie est conquérante d'espace et de matière ; elle cherche obstinément — et réussit — à étendre son domaine en se diversifiant... Tout se passe comme si la Vie avait une fin : celle de se maintenir. ” L. Cuénot.

-------------------

 “Aux heures de doute et de lassitude, rappelons-nous aussi que l'homme de science ne meurt pas tout entier ; il reste quelque chose de lui dans le patrimoine intellectuel de l'humanité, aussi longtemps que celle-ci existera sur cette terre ; les idées et les faits qu'il aura semés durant sa vie se mêlent aux autres connaissances humaines, pour contribuer à la moisson de l'avenir. ”
Cuénot, Discours, 1898, p. 14.